Souleyman et la compagnie du cuir burkinabé

par AV 5 Juin 2014, 15:19 Around the world Balade photographique

.

.

C'est toujours lors de mon voyage au Burkina que j'ai réalisé cette série de photos pour Estelle Darie.

J'aime vraiment ce genre de reportage exotique, là où l'on suit pas à pas la fabrication artisanale d'un objet. Les images sont riches en couleurs, en détails insolites. Et puis tu fais des rencontres d'un autre genre, et ça c'est assez génial.

Ici, nous avons suivi la façon très équitable dont Souleyman mène à bien sa petite entreprise pour arriver à la réalisation de boîtes en cuir.

Souleyman et la compagnie du cuir burkinabé

.

Souleyman et la compagnie du cuir burkinabé

Le timide Souleyman.

Souleyman et la compagnie du cuir burkinabé

Le cuir au repos.

Souleyman et la compagnie du cuir burkinabé

Les premiers lavages...

Souleyman et la compagnie du cuir burkinabé

Technique artisanale pour dépoiler la bête ;) !

Souleyman et la compagnie du cuir burkinabé

.

.

Souleyman et la compagnie du cuir burkinabé

Le "taillage" du cuir!

Souleyman et la compagnie du cuir burkinabé

Pinceau colle et c'est parti!

Souleyman et la compagnie du cuir burkinabé

La fabrication d'un objet c'est une histoire d'équipe.

Souleyman et la compagnie du cuir burkinabé

Ani sogoma !

Souleyman et la compagnie du cuir burkinabé

.

.

Cela fait longtemps que je voulais partager ces images, je n'ai jamais pris le temps, alors voila, petit à petit elles viendront animer mon blog ponctuellement !

@+

commentaires

alain 14/06/2014 11:21

Brève escapade au pays des hommes (et je suppose des femmes) sages, des "sapiens" donc comme nous-autres les blancs, tels qu'ils nous appellent, pas blancs comme neige tout de même au vu de la noirceur de nos comportements colonialistes qui ont en partie détruit les fragiles équilibres qui existaient entre les ethnies qui peuplent depuis toujours ce continent immense ; des frontières incohérentes ont été décrétées pour faciliter le partage des richesses naturelles entre les puissances occidentales tout en laissant s'installer à la tête de ces nouveaux états des satrapes de tout poil qui se sont enrichis sur le dos de populations misérables.et sans que les ex colonisateurs, dont la France en première ligne, ne s'en émeuvent et pour cause, il s'agissait bien de préserver à tout prix le "pillage" des ressources naturelles d'une Afrique encore vierge ; à noter que cela a immédiatement succédé aux trafics d'humains avec la traite des noirs envoyés en esclavage sur le continent nord américain.
Honte à nous et à nos certitudes de gens qui se disent civilisés !
Pour revenir à ces boîtes en cuir, ton reportage me fait d'autant plus plaisir que notre association EJB (Espoir Jeune Burkinabè) oeuvre là-bas, dans un petit village au sud ouest de Ouagadougou pour enseigner dans de bonnes conditions à environ 120 enfants ; entre autres ressources pour nous financer, la vente ici, à Salon et dans la région, d'une gamme importante de produits authentiques achetés à des artisans partenaires : bronzes, tissus, sacs, bijoux, beurre de karité etc ... Par contre, nous n'avons pas ce type de boîtes gainées de cuir comme que tu en montres la fabrication.
On en reparlera afin que je communique cette information à mes amis du bureau.
Sache aussi que j'aime le principe du reportage qui est avant tout une "histoire" et tu sais comme j'aime qu'une et à fortiori plusieurs images me racontent une histoire !
Bises

Haut de page