Parce qu'un enfant qui rit c'est contagieux!

par AV 26 Mai 2014, 16:49 Around the world

.

.

« Il y a une certaine saveur de liberté, de simplicité, une certaine fascination de l’horizon sans limites, du trajet sans détour, des nuits sans toit, de la vie sans superflu. » T. Monod

À méditer!

Parce qu'un enfant qui rit c'est contagieux!

En noir et blanc ou en couleur, peu importe, ces enfants même sans rien te font te sentir vivant.

Parce qu'un enfant qui rit c'est contagieux!

.

.

@+

commentaires

Alain 03/06/2014 17:38

A peine partie, je suis allé sur ton blog que j'ai injustement déserté ces jours-ci ; dommage, car tu poses ici la question du noir et blanc et/ou la couleur, choix qui rimerait presque avec argentique et/ou numérique ?
Nous en avons parlé sans aller au-delà des choix personnels, liés, pour moi, à la dramaturgie qu'inspire certains sujets pour qui le noir et blanc s'impose ; serait-ce parce que nos illustres anciens qui n'avaient guère le choix nous on laissé d'immortels chefs-d'oeuvre que le noir et blanc argentique conserve encore de nos jours ses lettres de noblesse ? Ou bien, la magie du travail en laboratoire qui relève de nos jours d'un artisanat désuet, resterait-elle inscrite dans les gènes des vieux amoureux de la belle ouvrage, mal à l'aise ou même dédaigneux envers le numérique ?
Je suis de la génération qui aura connu les plus grands bouleversements technologiques en matière de captation d'images et cela est peut-être une chance d'avoir ainsi un pied dans le passé et l'autre dans un futur toujours prometteur.
J'ai remis récemment les mains dans la chimie et ce fut, le mot est facile, une nouvelle révélation, telle que celle que je connus jadis dans ma salle de bain transformée en laboratoire de fortune.
Quant à cette superbe image d'enfants ainsi déclinée, je reprendrai la chanson d'Aznavour dans laquelle il est dit que 'la misère est moins pénible au Soleil" et, effectivement, la photo en couleurs irradie de joie et de bonheur avec le maillot couleur soleil qui illumine le visage des enfants.
Disons que, dans ce cas, le noir et blanc "misérabilise " une catégorie de scène trop souvent vue dans bien des reportages around the world !

AV 04/06/2014 09:51

Tu as vraiment les mots justes: "le noir et blanc "misérabilise " une catégorie de scène trop souvent vue dans bien des reportages around the world !"
C'est du vu et du revu ce genre d'image mais même quand des enfants rient, le noir et blanc permet de fixer ce moment dans l'éternité pendant que la couleur te fait savourer le cliché sur le moment un peu comme la petite sucrerie de fin de repas ;)

Haut de page